Les femmes cougars chassent surtout sur le net

Quel est le terrain de chasse préféré des femmes cougars qui ont envie de faire de nouvelles rencontres avec des hommes plus jeunes ?

Réponse : les sites spécialisés dans les rencontres cougars !

Pourquoi ?

Et bien parce que cette mĂ©thode s’avĂšre bien plus rapide et efficace que les autres mĂ©thodes de drague traditionnelles.

En effet, les sites de rencontres cougars :

  • RĂ©unissent des milliers d’annonces ciblĂ©es.
  • Et sont 100% gratuits pour les femmes.

En outre, draguer en ligne est beaucoup moins intimidant que le fait de draguer en face à face 


PhénomÚne plus médiatique que statistique ?

Les mĂ©dias en font, comme souvent, sans doute un peu trop sur le sujet, mais une rĂ©cente Ă©tude vient confirmer la rĂ©alitĂ© de ce fait de sociĂ©tĂ©. PubliĂ©e dans « Time Magazine », l’étude amĂ©ricaine du site AYI (Are You Interested ?) a recoupĂ© les 68 millions de tĂ©lĂ©chargements de son application avec ses 20 millions de profils Facebook associĂ©s pour s’intĂ©resser Ă  un Ă©chantillon de 35.942 utilisateurs ĂągĂ©s de 30 Ă  49 ans pour tenter de comprendre les attentes des hommes et des femmes inscrits sur ce site de rencontre.

Il en ressort qu’une femme a cinq fois plus de chances de s’intĂ©resser Ă  un homme de cinq ans plus jeune qu’elle qu’à un homme de cinq ans plus ĂągĂ©. Et mĂȘme si les hommes montrent Ă©galement plus d’appĂ©tence pour les femmes plus jeunes qu’eux, ils ne sont pas tellement moins nombreux Ă  rĂ©pondre Ă  une femme plus ĂągĂ©e qui les contacterait (22% de moins seulement). Finalement, le marchĂ© existe. Il n’y a plus qu’à


Une sexualité libre pour tous et à tout ùge

Signe d’une acceptation sociale plus forte, cette situation brise quelque peu le modĂšle hĂ©tĂ©rosexuel traditionnel selon lequel l’homme, tel un bon patriarche, doit prendre soin de sa femme (ou femelle pour rester dans les termes animaliers), plus jeune et donc moins expĂ©rimentĂ©e. Et qui depuis bien longtemps n’hĂ©site d’ailleurs pas Ă  s’administrer une cure de jouvence avec plus jeune, voire bien plus jeune que lui (quoi, Laeticia n’a pas le mĂȘme Ăąge que Johnny ? Non, pas possible !). Son dĂ©veloppement est ainsi un mouvement vers plus d’égalitĂ©.

Oui, les femmes, plus ĂągĂ©es ou pas, si elles le dĂ©sirent, peuvent Ă©galement avoir une sexualitĂ© libre et dĂ©complexĂ©e. Jusqu’à « consommer » des hommes et juste « tirer un coup ». Pourquoi serait-ce uniquement l’apanage des mecs ?

En fait, on a inventĂ© le mot « cougar » car imaginer des femmes traquer du jeunot ne nous paraĂźt pas naturel, alors que du cĂŽtĂ© des hommes, on n’avait jamais pensĂ© donner un terme spĂ©cifique Ă  ceux qui chassaient de la fraĂźcheur.

Comme l’explique trùs bien le psychiatre et anthropologue Philippe Brenot :

« Si ce phĂ©nomĂšne est particuliĂšrement remarquĂ© chez les femmes (cougar) c’est que le poids de la tradition et le jugement moral interdisaient jusqu’à prĂ©sent qu’elles s’intĂ©ressent Ă  des hommes plus jeunes. Dans une sociĂ©tĂ© plus libre qui est celle d’aujourd’hui, ces femmes s’intĂ©ressent naturellement Ă  des partenaires plus jeunes synonymes de beautĂ©, de virilitĂ© et surtout gĂ©nĂ©rateurs d’une excitation diffĂ©rente de celle qu’elles peuvent ressentir avec un partenaire de leur Ăąge ou plus Ăągé ».

Les femmes cougars chassent surtout sur le net
Note de 4

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *