La rupture : plus mal vécue par les hommes

Il arrive que certaines relations se terminent par des pleurs ou encore par une violente dispute. On le sait tous, une rupture n’est jamais facile à supporter.

Mais qui gĂšre le mieux la rupture ?

Ce sont incontestablement … les femmes !

Les hommes, en apparence, aiment jouer aux durs, mais il n’en n’est rien. Puisque cette attitude rĂ©vĂšle en rĂ©alitĂ© un dĂ©sespoir profond, qui se traduit Ă©galement par l’envie quasi obsessionnelle de vouloir rĂ©cupĂ©rer son ex. Plusieurs Ă©tudes ont prouvĂ© que les hommes sont plus touchĂ©s par l’anxiĂ©tĂ© et Ă  la dĂ©pression post-rupture que les femmes.

Nous avons dĂ©cidĂ© de vous en dire plus sur ce sujet qui risque d’en Ă©tonner plus d’un


Pourquoi les hommes vivent plus mal une rupture ?

Une femme se remet beaucoup plus vite d’une rupture car elle va spontanĂ©ment se confier Ă  son entourage. Elle trouvera ainsi une Ă©coute et un soutien qui l’aideront Ă  tourner plus rapidement la page.

A l’inverse, les hommes dĂ©pendant plus de leur compagne lorsqu’il s’agit d’intimitĂ© Ă©motionnelle ou de rĂ©confort. Ils se confient nettement moins, ce qui freine incontestablement le processus de « deuil» qui permet d’oublier la relation prĂ©cĂ©dente, Ă©tape nĂ©cessaire pour s’engager dans une nouvelle relation. Les hommes ont tendance Ă  rĂ©primer leurs Ă©motions nĂ©gatives, ils ne les Ă©vacuent pas et les gardent en eux, lancinantes et prĂȘtent Ă  resurgir Ă  tout moment. Il prĂ©fĂšre se convaincre que tout va bien et que c’est mieux comme ça … Jusqu’Ă  ce que quelques semaines plus tard, il avoue Ă  leurs amis qu’ils sont encore amoureux de leurs ex.

Plus de mal Ă  reconstruire

Les hommes, plus que les femmes, ont du mal Ă  dĂ©marrer une nouvelle relation et Ă  s’y investir. MĂȘme si la plupart d’entre eux pense qu’ils n’auront pas de mal Ă  retrouver rapidement une remplaçante, bon nombre dĂ©chante rapidement. AprĂšs plusieurs rendez-vous avec d’autres femmes, il arrive trĂšs frĂ©quemment qu’un homme rĂ©alise seulement qu’il va mettre du temps avant de retrouver la complicitĂ© et les sentiments qu’il avait avec son ex. Cette sĂ©curitĂ© Ă©motionnelle que lui procurait la relation vient Ă  lui manquer et en gĂ©nĂ©ral Ă  ce moment-lĂ , l’homme rĂ©alise la chance qu’il avait d’ĂȘtre avec sa belle.

Plusieurs Ă©tudes ont dĂ©montrĂ©es que les femmes sont mieux prĂ©parĂ©es Ă  une rupture parce qu’elles envisagent cette Ă©ventualitĂ© pendant la relation. Alors que l’homme lui en est seulement Ă  comprendre les consĂ©quences de sa rupture, la femme est dĂ©jĂ  passĂ©e Ă  autre chose


Les hommes cachent leur douleur

Quand un homme est quittĂ©, bien souvent sa premiĂšre rĂ©action est de se dire qu’il va montrer Ă  son ancienne compagne qu’il peut vivre sans elle. Il se jette alors dans des sorties dĂ©lirantes avec ses copains ou devient « fair-play », en remerciant son ex des supers moments passĂ©s ensemble.

Ces deux rĂ©actions semblent totalement diffĂ©rentes, alors qu’elles sont strictement identiques, et laisse transparaĂźtre une souffrance et un moyen de masquer ses sentiments. La plupart des hommes n’arrivent pas Ă  admettre qu’une rupture peut faire mal ou donner le cafard. Ce n’est qu’aprĂšs cette rĂ©action initiale qui sonne trĂšs faux, que l’homme commence Ă  faire le deuil de sa relation.

A contrario, Les femmes rĂ©agissent diffĂ©remment, elles s’attaquent frontalement Ă  leur dĂ©prime post-rupture et ce qui leur permet de s’en dĂ©barrasser d’autant plus vite.

Les hommes idéalisent le célibat

Ces derniers s’imaginent que s’ils Ă©taient cĂ©libataires ils seraient en mesure de rencontrer un bon nombre de femmes, vivre totalement libre pour faire la fĂȘte tous les soirs. Cependant, la rĂ©alitĂ© et bien moins rose
 AprĂšs la rupture, les hommes rĂ©alisent trĂšs vite, que le cĂ©libat ne ressemble pas du tout Ă  ceux Ă  quoi ils s’attendaient. Ils se rendent compte que les virĂ©es en boĂźte de nuit ne remplacent pas le bonheur de l’intimitĂ©, de l’amour et que cette libertĂ© retrouvĂ©e est vite assombrie par les dĂ©ceptions, la nostalgie et les regrets. Mais il est inĂ©vitablement trop tard pour revenir en arriĂšre.

A l’inverse, les femmes bien loin d’idĂ©aliser cette vie d’électron libre, connaissent la valeur d’une vie de couple et tout l’équilibre affectif que cela apporte. Par consĂ©quent, au moment de la rupture, cette derniĂšre beaucoup plus rĂ©aliste Ă©vite la dĂ©ception. En effet, les femmes Ă©tant plus conscientes, elles rĂ©alisent psychologiquement que la rupture est inĂ©vitable, par consĂ©quent elles s’y sont dĂ©jĂ  prĂ©parĂ©es, elles peuvent ainsi plus aisĂ©ment faire face Ă  une rupture.

Oublier son ex : les 10 choses Ă  faire

  1. Ne plus considĂ©rer l’Autre comme un modĂšle, comme une muse, comme quelqu’un d’incroyable et pourvu(e) de toutes les qualitĂ©s. Ne pas chercher Ă  l’idĂ©aliser parce que l’Autre a aussi sa part de fautes, sa part de dĂ©fauts, sa part d’Ă©goĂŻsme, ses points nĂ©gatifs. Quand on arrive au terme d’une relation, on a tendance Ă  idĂ©aliser, Ă  fantasmer l’Autre, il est donc important d’ouvrir les yeux et de voir son ex comme il/elle Ă©tait vraiment.
  2. Ne plus chercher Ă  contacter l’Autre (ou Ă  le recontacter) : mĂȘme si le manque est prĂ©sent, il fait partie du « deuil » de la relation, cela prouve ĂŽ combien cette relation Ă©tait importante Ă  vos yeux. Mais le temps apaise les choses, plus ou moins longtemps mais le manque s’estompe tranquillement. Notre cerveau a tendance Ă  se souvenir des bons moments plutĂŽt que des mauvais (et c’est tant mieux) mais si vous continuez Ă  chercher Ă  contacter l’Autre, vous continuerez Ă  nourrir cette relation moribonde et cela deviendra une dĂ©pendance, donc quelque chose de malsain pour vous.
  3. Avoir une vie sociale : avec ses amis, ses collĂšgues, sa famille. Ne plus vivre seul, ne pas rester cloĂźtrer chez soi, prisonnier des souvenirs, savoir aller de l’avant et bouger. Agir.
  4. Se souvenir du pourquoi de la rupture : il y a forcĂ©ment une raison, ou plusieurs et si elles ont Ă©tĂ© Ă©voquĂ©es, c’est que ça devait ĂȘtre ainsi. Rien ne peut changer cela, rien ni personne ne peut changer l’Autre.
  5. Accepter le travail du temps : c’est sĂ»rement l’Ă©tape la plus difficile mais c’est un fait. Plus le temps passe, plus la douleur s’efface ou s’attĂ©nue. Avoir la volontĂ© de s’en sortir aide Ă©galement et tout ceci s’effectue avec le temps.
  6. Regardez autour de vous, vous n’ĂȘtes pas seul(e) Ă  vivre ce genre de situation. Des tas de gens expĂ©rimentent cette douleur et pourtant, ils s’en sortent, ils avancent. Pourquoi pas vous ?
  7. Sortir entre (bons) amis : ils sauront vous aider, vous conseiller, aller Ă  la rencontre d’une Autre pour vous et vous remettre le pied Ă  l’Ă©trier, Ă  vous remettre en selle. Ils savent oĂč aller, quoi faire, ils sauront restaurer cette confiance qui vous fait dĂ©faut.
  8. Faire attention Ă  ne pas frĂ©quenter les connaissances que vous aviez en commun : les rĂ©flexions volent Ă  ras du sol, on vous critique, on vous compare (obligatoirement) et en plus, en chacun d’eux, vous risquez de retrouver une partie d’elle et ce sera alors impossible de l’oublier. Et si vous rappeliez vos anciens potes Ă  vous ? Ceux que votre ex ne voulait plus voir car avec eux, vous pourrez de nouveau sortir, faire la fĂȘte, partir en week-end, bref profiter de la vie.
  9. Savoir apprĂ©cier cette disponibilitĂ© devant vous : pouvoir faire ce que vous voulez, quand vous le voulez, oĂč vous le voulez, avec qui vous voulez … Savoir profiter du temps prĂ©sent ! Penser Ă  soi, trouver une nouvelle passion, redĂ©couvrir des joies simples, spontanĂ©es.
  10. Rencontrer de nouvelles personnes, rencontrer de nouvelles personnes, encore et encore ! Voir de la nouveautĂ©, de nouveaux paysages, de nouveaux endroits, changer d’air.
Voter pour ce site

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *