Quelques news du côté du monde des rencontres en ligne …

En France, le site échangiste Netechangisme devient Wyylde

Le premier site de rencontres échangistes en France change de nom et devient Wyylde (fiche de Wyylde sur guide-rencontre.fr) !

Ce changement d’identité s’accompagne d’une nouvelle version du site et d’une stratégie de communication renforcée (notamment sur les réseaux sociaux).

France toujours : la publicité de l’infidélité tolérée !

Le site adultère Gleeden a remporté le procès qui l’opposait à une association catholique.

Pour la 5ème chambre civile du TGI de Paris, la référence à l’infidélité dans les publicités du site « ne peut être qualifiée d’agissement illicite dès lors que le manquement au devoir de fidélité qui ressort de l’ordre public de protection n’est pas nécessairement constitutif d’une faute ».

Les services de rencontres en ligne ont encore un énorme potentiel de croissance

Le nombre de personnes célibataires en Europe et aux Etats-Unis devrait augmenter de 670 millions dans les deux années à venir.

D’après certains analystes (exemple), le marché de la rencontre outre-Atlantique devrait passer de 2.5 milliards de dollars à 3.2 milliards de dollars.

Les mathématiques au service de l’amour …

Les applications rencontres reposent généralement sur un système d’algorithmes. Le principe de ces algorithmes ? Analyser les données des personnes inscrites et rapprocher des profils potentiellement compatibles.

Les algorithmes actuels se basent aujourd’hui sur des critères assez simples : âge, géolocalisation, type de relation recherchée … Ajoutons aussi l’analyse prochaine (cf le paragraphe suivant) des signaux que nous diffusons sur les réseaux sociaux.

Mais dans le futur, on peut penser que ces algorithmes deviendront beaucoup plus perfectionnés.

Selon Kang Zhao, chercheur à l’université de l’Iowa, ces algorithmes seront bientôt capable d’analyser les photos postées afin d’identifier notre style vestimentaire ou encore les lieux que nous visitons …

Facebook : un site de rencontre ?

L’équipe du premier réseau social au monde a annoncé le prochain lancement de « Dicover people », un outil destiné à faciliter les rencontres sur Facebook. D’après les informations diffusées, cet outil proposera en gros les mêmes fonctionnalités que l’application Tinder. Les profils seront affichés en fonction de la géolocalisation et des centres d’intérêt (likes) communs. Il permettra d’envoyer des messages privés à des personnes inconnues à partir du moment où il y a un « match » réciproque.

A suivre …

Tinder se fait du beurre …

D’après une étude réalisée par le site Slice Intelligence, le nombre d’utilisateur ayant souscrit à une option payante a augmenté de 71% en 2016 !

Lifting pour le site Cougarlife

Cougarlife.com est le premier site de rencontre cougar aux Etats-Unis.

Le design du site n’avait pas changé depuis des années. Mais une nouvelle version est aujourd’hui en ligne. La nouvelle version du site bénéficie d’un design responsive (optimisé pour bien s’afficher sur PCs, tablettes ou smartphones) et d’un look plus moderne.

En parallèle, différentes campagnes de communication visent à relancer l’intérêt pour la marque.

De la drague en ligne au premier rendez-vous

Une étude réalisée par le site EliteSingles donne quelques éclairages intéressants sur les tendances en cours du côté du monde des rencontres en ligne.

Voici différents chiffres extraits de cette étude :

  • 1 tiers des américains avouent ne pas forcément apprécier les premiers rendez-vous (peur d’être déçu).
  • Chez les personnes qui sont excitées à l’idée d’un premier rendez-vous :
    – 82% ont tout de même peur de ne pas savoir quoi dire.
    – Et 1 personne sur 5 affirme être stressée.
  • 1 quart des personnes interrogées pour le sondage déclare que les fautes d’orthographe et de grammaire dans une annonce ne donnent pas envie de contacter la personne en question.
  • De même, 1 personne sur 3 considère que trop de fautes lors de messages privés est un facteur négatif …
  • En moyenne, 47% des gens qui ont participé à l’enquête déclarent montrer la photo de leur « match » à un ami ou à une personne de leur famille avant d’aller au premier rendez-vous. Le nombre de femmes qui montrent la photo de leur « match » est 2 fois plus élevé que le nombre d’hommes qui montrent la photo de leur « match » …
  • Pour 38% des gens interrogés, voir la personne en vrai est le principal objectif d’un premier rendez-vous.
  • Bien s’habiller pour faire bonne impression est un plus pour 83% des sondés.
  • 42% des sondés déclarent que le fait de rencontrer quelqu’un de très mal habillé peut être discriminatoire.
  • Même constat pour 32% des sondés en ce qui concerne le fait de rencontrer quelqu’un qui ne fait que s’intéresser à son smartphone.
  • La principale cause de l’échec d’un premier rendez-vous : se retrouver face à quelqu’un qui est impoli / peu attentif / négatif / voir agressif …
  • 80% des hommes souhaitent payer l’addition.
  • Mais 50% sont prêtent à partager les frais.
  • Après un premier rendez-vous réussi, ce sont les hommes qui reprennent contact dans 88% des cas.
  • 83% des femmes préfèrent attendre que l’homme reprenne contact.
  • Lorsqu’un premier rendez-vous ne tient pas ses promesses, 40% des sondés déclarent qu’ils sont tout de même prêts à aller jusque au bout du rendez-vous.
  • 65% des femmes prennent 30 minutes à 1 heure afin de se préparer pour un premier rendez-vous. Et 15% de femmes mettent 2 heures ou plus pour se préparer.
  • Du côté des hommes, 44% prennent 10 à 30 minutes pour se préparer. Seulement 5% d’hommes passent 2 heures ou plus à se préparer…
  • Un rendez-vous se passe bien ? Cela se manifeste :
    – Par une excitation supérieure pour 37% des sondés.
    – Par une meilleure confiance en soi et par des discussions plus naturelles pour 21% des sondés.
  • Le premier baisé ?
    – 42% des hommes espèrent un baisé passionné lors du premier rendez-vous.
    – Tandis que les femmes préfèrent plutôt attendre le troisième ou le quatrième rendez-vous.
  • 2 tiers des sondés apprécient l’idée de se tenir la main lors d’un premier rendez-vous. Mais les femmes préfèrent que ce geste reste discret.
Quelques news du côté du monde des rencontres en ligne …
Voter pour ce site

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *